24 mai

Quels sont les frais annexes qui entrent dans le budget d’une maison à Collioure ?

porte-cls mtal : financer votre projet

Acheter une maison à Collioure, au bord de la mer, à la frontière espagnole est une belle aventure à condition que le budget ne dérape pas. En effet, vous ne vous en doutez peut-être pas, mais lorsqu’on achète un bien immobilier, il a des frais annexes à payer! En effet, acheter ne se résume pas à régler le montant du bien immobilier! Et oui, toutes sortes de frais se greffent sur une transaction.

Les frais de dossier, incontournables lorsqu’on souscrit un crédit
Évidemment, constituer un dossier de demande de crédit immobilier coûte des frais. La banque peut toutefois faire un effort et les diminuer. Si elle juge votre profil bancaire « bon » ou « excellent », vous pouvez espérer obtenir une réduction allant jusqu’à 50%, voire la suppression de ces frais. En général, ils représentent 1% du capital emprunté. Alors, n’hésitez pas à négocier.

Les frais d’agence : entre 3 et 7 % du montant du bien
Les frais d’agence sont la première chose à laquelle les acheteurs pensent lorsqu’on parle de frais supplémentaires. Ils sont libres. Chaque agence choisit donc le montant de ses honoraires qui varie de 3 à 7 % du montant d’un bien immobilier. Vous voulez vous en passer ? Sachez-le, acheter en direct coûte souvent plus cher à l’acheteur, car le vendeur ne négocie jamais le prix de vente qu’il a lui-même fixé et qui, bien souvent, est au-dessus du prix du marché.

Les frais dits « de notaire »
Les frais de notaires sont les frais que vous payez au notaire ! En fait, ce que vous lui versez au moment de l’achat est surtout destiné à l’État et aux collectivités locales. Comptez 8 % du montant du bien immobilier si vous achetez dans l’ancien. Le neuf bénéficie, lui, de frais de notaire réduit !

L’assurance emprunteur
Lorsqu’on négocie le taux d’un crédit immobilier, l’assurance décès invalidité n’est pas comprise. Il faut donc ensuite la rajouter pour connaître le montant exact de la mensualité et le coût total du prêt. Si elle n’est pas juridiquement obligatoire, il est impossible d’obtenir un prêt sans assurance. Heureusement, désormais, elle se négocie. Vous pouvez la contracter auprès d’un organisme autre que celui qui finance votre crédit. De quoi faire de sérieuses économies !

O.D. / Bazikpress © Jérôme Rommé

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée